Logo CPCM blanc

Peut-on être refusé en PASS ?

Découvre les pièges à éviter et comment optimiser tes chances de réussite

L’admission au Parcours d’Accès Spécifique Santé (PASS) est une étape essentielle pour les futurs étudiants comme toi, qui souhaitent poursuivre des études dans le domaine de la santé. Et nombreux sont ceux qui se demandent s’il est possible d’être refusé en PASS sur Parcoursup. La réponse est oui. Mais pas de panique ! Nous allons t’expliquer les raisons possibles d’un refus et surtout, te dévoiler les pièges à éviter pour maximiser tes chances d’être admis dans une Université d’Île-de-France. Prépare-toi à découvrir les critères d’admission et les meilleures stratégies pour optimiser ton dossier et intégrer cette filière tant convoitée.

Comprendre le PASS et réduire le risque de refus

Pour réussir ton admission en PASS (Parcours d’Accès Spécifique Santé) et éviter d’être refusé, il est primordial de bien saisir le fonctionnement et les exigences de ce cursus universitaire.

Le PASS est l’une des principales voies d’accès aux études de santé en France, remplaçant l’ancienne PACES (Première Année Commune aux Études de Santé) et s’inscrit dans le plan Ma Santé 2022.

Il s’agit d’une formation sélective qui prépare les étudiants aux 5 filières de santé MMOPK : médecine, maïeutique, odontologie, pharmacie et kinésithérapie.

La phase d’admission en PASS sur Parcoursup est un moment déterminant dans ton parcours vers la faculté de médecine. Après avoir constitué ton dossier et renseigné tes vœux pendant ton année de terminale, tu recevras les résultats d’admission aux formations demandées sur la plateforme Parcoursup. Les réponses sont temporairement suspendues pendant les épreuves écrites du baccalauréat. Puis, si tu es concerné, tu pourras participer à la phase d’admission complémentaire et formuler de nouveaux vœux pour les formations encore disponibles. Enfin, tu devras classer par ordre de préférence tes vœux encore en attente avant la fin de la phase d’admission principale. Assure-toi de respecter les délais impartis !

Pourquoi peut-on être refusé en PASS ?

Te voir refuser l’entrée en première année de santé est une expérience difficile, mais il est indispensable de comprendre pourquoi cela peut se produire. Voici les raisons principales et les critères d’admission en PASS via Parcoursup :

Résultats scolaires : le facteur clé pour l'admission en PASS


Tes notes au lycée sont primordiales
, surtout dans les matières scientifiques. Les matières comme les SVT, la physique-chimie et les mathématiques sont particulièrement scrutées. Il est important de maintenir un bon niveau tout au long du lycée.

Le fonctionnement de Parcoursup étant assez opaque, il semblerait judicieux de viser une moyenne générale d’au moins 14/20 pour être compétitif. Les universités recherchent des candidats brillants dans des disciplines clés pour réussir en PASS.

Mais ne t’inquiète pas, même avec une moyenne inférieure à 14, tu as encore des chances d’être admis. Le refus n’est pas systématique : d’autres critères peuvent faire pencher la balance en ta faveur. 

Nombre limité de places : une cause fréquente de refus en PASS

Les universités ont un nombre limité de places disponibles en PASS, rendant la concurrence extrêmement féroce.

Chaque année, des milliers de candidats postulent pour un nombre restreint de places, souvent bien inférieur au nombre de candidats qualifiés. Même si tu as un excellent dossier, tu peux te retrouver refusé simplement parce qu’il y a trop de candidats aussi compétents que toi.

Ce phénomène s’explique par la capacité d’accueil des facultés de médecine, qui est strictement réglementée pour garantir une qualité de formation optimale. Les infrastructures, le nombre de professeurs et les ressources disponibles limitent le nombre d’étudiants qu’une université peut accueillir sans compromettre la qualité de l’enseignement.

Bien que le numerus clausus soit officiellement supprimé en France depuis la réforme de 2020, la sélection reste rigoureuse. On parle désormais de numérus apertus. Les universités continuent de réguler le nombre d’étudiants admis en fonction de leur capacité d’encadrement et des besoins en professionnels de santé définis par le gouvernement.

Par exemple, en 2023, 725 864 étudiants ont candidaté à des PASS, alors que le nombre de places disponibles était bien inférieur, de l’ordre de 15 000 ! Cette disproportion entre l’offre et la demande explique pourquoi tant de candidats, même excellents, peuvent être refusés.

Pourquoi ta lettre de motivation peut te faire refuser une place en PASS ?

https://www.prepa-cpcm.com/Ta lettre de motivation, ou Projet de Formation Motivé (PFM), est un élément clé de ta candidature en PASS. Si elle est mal rédigée, elle peut devenir une cause de refus. Voici pourquoi :

  1.  Manque de clarté et de structure : Une lettre de motivation mal structurée et confuse peut nuire à ta candidature. Si tu ne parviens pas à exprimer clairement tes motivations et ton intérêt pour les études de santé, les commissions d’admission peuvent douter de ta préparation et de ton sérieux. Une lettre désorganisée laisse une impression négative et montre un manque de rigueur.
  2. Absence de démonstration de tes qualités personnelles : Les universités recherchent des candidats déterminés, organisés et capables de travailler sous pression. Si ta lettre ne met pas en avant ces qualités, tu risques de ne pas te distinguer des autres candidats. Les exemples concrets de tes expériences passées et de tes compétences sont essentiels pour convaincre les recruteurs de ta capacité à réussir en PASS.
  3. Absence de lien entre tes expériences et tes objectifs : Une lettre de motivation qui ne relie pas tes expériences passées à tes objectifs futurs peut sembler superficielle. Les commissions d’admission veulent voir comment tes expériences te préparent aux exigences des études de santé. Si tu ne parviens pas à établir ces liens, ils pourraient considérer que tu n’as pas réfléchi sérieusement à ton choix de carrière.
  4. Généralités et absence de personnalisation : Envoyer une lettre de motivation générique, non personnalisée pour chaque université, montre un manque d’engagement et de recherche. Les universités apprécient les candidats qui prennent le temps d’expliquer pourquoi ils ont choisi leur programme spécifique. Ne pas personnaliser ta lettre peut indiquer un manque d’intérêt réel pour l’établissement, ce qui peut jouer en ta défaveur.
  5. Mise en avant des engagements extra-scolaires : Tes activités extra-scolaires, telles que le bénévolat, les stages ou toute autre implication en lien avec la santé, peuvent renforcer considérablement ta candidature. Ces expériences montrent ta détermination et ta passion pour le domaine de la santé, ainsi que ta capacité à t’impliquer activement et à acquérir des compétences pertinentes.
  6. Fautes d’orthographe et de grammaire : Les fautes d’orthographe et de grammaire peuvent donner une impression de négligence. Une lettre truffée d’erreurs montre que tu n’as pas pris le temps de te relire ou de faire relire ton texte par quelqu’un d’autre. Cela peut être perçu comme un manque de sérieux et de professionnalisme, des qualités pourtant indispensables pour réussir en médecine.
 

Pour éviter ces erreurs et augmenter tes chances d’admission, fais relire ta lettre de motivation par des experts. Le CPCM (Centre Préparatoire aux Carrières Médicales) propose un service de correction et d’amélioration de ta lettre de motivation à destination de ses élèves pré-insrits. Avec leur aide, tu pourras présenter une lettre impeccable et convaincante, améliorant ainsi tes chances d’être accepté en PASS.

En suivant ces conseils et en utilisant les services de correction du CPCM, ta lettre de motivation deviendra un atout puissant pour ton admission en PASS.

Que faire après un refus d’admission en PASS ?

https://www.prepa-cpcm.com/preparations/pass-0/Si tu te vois refuser l’entrée en première année de santé, ne perds pas espoir ! Quelques étapes à connaître pour transformer ce refus en une opportunité de t’améliorer et de réussir la prochaine fois.

  1. Explore les alternatives : Si tu es refusé en PASS, pense à d’autres options comme les Licences Accès Santé (LAS) ou d’autres formations paramédicales. Bien que ces alternatives doivent être considérées lors de la constitution de ton dossier pendant la phase d’inscription, elles peuvent te permettre de retenter ta chance plus tard ou d’accéder à une carrière dans la santé par d’autres chemins.
  2.  Utilise le recours gracieux : En cas de refus, tu peux faire appel auprès de la Commission d’accès à l’enseignement supérieur (CAES), directement sur Parcoursup. Assure-toi de respecter les délais et de fournir tous les documents nécessaires pour soutenir ta demande.
  3.  Inscris-toi en PASS zéro : Une prépa médecine P0 peut être ta meilleure alliée. Cette année blanche ou de césure te permet de renforcer tes connaissances en biologie, chimie, et physique, d’anticiper le programme du PASS et de te doter de méthodes de travail rigoureuses. C’est un excellent moyen de te préparer à une nouvelle candidature en PASS ou de te réorienter. En intégrant le PASS 0 chez CPCM, tu bénéficies également d’un accompagnement personnalisé. Des enseignants expérimentés t’aident à identifier tes points faibles et à les améliorer. Tu participes à des simulations d’examens qui te préparent aux conditions réelles des épreuves, réduisant ainsi ton stress le jour J. Nous proposons également un stage professionnel dans un domaine de la santé de ton choix, ce qui te permet de découvrir concrètement le milieu et d’enrichir ton expérience.
 

Il est important de te plonger à fond dans cette année de préparation. Considère-la comme une opportunité de te surpasser et de montrer ta détermination à réussir en médecine. N’oublie pas, chaque effort supplémentaire te rapproche de ton objectif.

Pour finir, sache que tout candidat peut présenter deux fois sa candidature pour une admission en PASS, ce qui te donne une deuxième opportunité de réussir.

Bien sûr, tu l’as vu, il peut arriver que tu sois refusé en PASS. Cependant, avec une préparation adéquate et une stratégie bien pensée, tu peux vraiment maximiser tes chances d’admission. Mets-toi au travail, reste motivé et utilise tous les outils à ta disposition pour atteindre ton rêve de devenir un professionnel de la santé. Et souviens-toi, un refus n’est pas une fin en soi, mais une opportunité de te préparer encore mieux pour réussir la prochaine fois. Garde le cap et fonce vers tes objectifs !

Besoin de conseils sur Parcoursup ?

Prenez un rdv personnalisé avec un conseiller pédagogique