La réforme 2020-2021

Tout sur la réforme des études de Santé 2020

 

Le ministère de la Santé a confirmé que la réforme s’appliquera aux étudiants titulaires du baccalauréat dès 2020.

Quel est le vrai impact de cette réforme ?

Veuillez trouver ci-dessous une synthèse du rapport Saint André, réforme PACES 2020, pour une meilleure compréhension :  

  • suppression du numerus clausus,
  • remplacement par le numerus apertus : les Facultés de Médecine fixent le nombre d’admissions en 2ème année en fonction des besoins territoriaux,
  • pas de changement du nombre de place attribué en 2020-2021 par les Facultés de Médecine,
  • arrêt du redoublement,
  • examen qui se veut toujours très sélectif mais à plusieurs échelles.

La réforme a pour vocation première d’ouvrir à un plus grand nombre d’étudiants les voies d’accès aux études de santé. L’objectif est de permettre une orientation des étudiants plus progressive aux carrières médicales. Il est important de noter que le taux de réussite des candidats restera au niveau actuel. 

A partir de 2020,  Les études de santé deviennent « les études MMOPK » : Médecine, Maïeutique, Odontologie, Pharmacie, Kinésithérapie.

Quelles seront les 2 grandes voies d’accès aux filières MMOPK ?

1/ Le PASS (parcours spécifique santé) : La voie principale qui remplace intégralement la PACES dite la « 1ère année des études de santé »

2/ La L.AS (licence à mineure santé) :  Il s’agit d’une licence avec une mineure Santé (ex : suivre une licence en biologie, droit, lettres, avec une option « accès santé ») qui correspond aux points forts ou aux autres projets éventuels du lycéen. L’accès aux filières MMOPK par le biais de ces licences sera essentiellement utilisé comme une 2nde chance d’entrer en Médecine, pour les étudiants ayant échoué au PASS.

Le nombre minimum de places offertes pour chacune de ces filières MMOPK sera précisé dans Parcoursup et pour chaque Faculté. Le PASS représentera 70% du nombre de places, quant aux Licences à « mineure santé » il sera logiquement de 30%.

 

1/ Le PASS : la voie classique pour accéder aux filières MMOPK

L’admission au « Portail Santé » se fera sur Parcoursup, selon les modalités d’une voie non sélective.

♦ Quelles seront les conditions d’admission en filière MMOPK depuis le PASS ?

  • l’étudiant devra avoir validé 60 ECTS* en un an (1 majeur santé de 48 ECTS + 1 mineure hors santé de 12  ECTS et en plus de l’anglais et une préparation aux oraux sans ECTS)
  • les résultats devront être supérieurs à un seuil minimum,
  • valoriser le choix de la filière dans les résultats de l’étudiant (par exemple une note minimale à un module spécifique, en plus d’une condition de moyenne générale pour candidater dans une filière MMOPK).

 ♦ Si tous les critères sont validés, l’étudiant sera admissible à l’examen d’admission en DFG2 (2ème année de Médecine) :

  • une épreuve écrite,
  • et/ou une épreuve orale.

S’il réussit les épreuves finales d’admission, l’étudiant pourra donc accéder aux études MMOPK en DFG2.

 ♦ Dans le cas contraire, il y a d’autres possibilités de poursuite pour l’étudiant après le Portail Santé :

  • accéder aux autres métiers de la santé s’ils ont validé leur année mais n’ont pas réussi à accéder à la filière MMOPK.
  • OU accéder à une autre L2 à « mineure santé » proposée par leur Faculté, s’ils ont validé leur année mais n’ont pas réussi à accéder à la filière MMOPK, afin d’avoir une 2nde chance de passer l’examen d’admission pour les filières MMOPK (à condition de remplir les critères d’admission) en licence mineure santé.

♦ Aucun redoublement possible en PASS :

Les étudiants qui n’ont pas validé leur année devront s’inscrire dans une autre Licence et ne pourront plus avoir accès aux études MMOPK.

♦ L’organisation du PASS  :

  • La majeure santé (48 ECTS)  : 11 UE de 4 ECTS  et 1 UE spécifique de 4 ECTS pour chaque filière qui vous intéresse (MMOPK)
  • La mineure hors santé (12 ECTS)  à choisir parmi Droit, Economie-Gestion, Santé des populations et Biologie-Physique-Chimie

♦ La repartions des UE en PASS (programme général) :

  • 1er semestre, 7 UE de 4 ECTS : Biochimie, Chimie, Biologie Cellulaire, Physique, Histologie/Embryologie, SHS et Santé Publique
  • 2e semestre, 5 UE de 4 ECTS : Biophysique, Anatomie, Mathématiques, Initiation aux médicaments et UE filière spécifique
  • une mineure hors santé (12 ECTS)
  • Anglais et une préparation aux oraux (sans ECTS)

 2/ La L.AS : l’accès en 2nde chance aux filières MMOPK

Désormais en 2020-2021, des étudiants issus de Licences de droit, de mathématiques, de chimie ou même d’histoire pourront rejoindre les études de santé MMOP, à la condition que leur Licence offre la « mineure santé ».

♦ Quelles seront les conditions d’admission en filière MMOPK depuis une licence à « mineure santé » ?

  • l’étudiant devra avoir validé 60 ECTS* en un an,
  • l’étudiant devra avoir validé toutes les UE de la « mineure santé » de la Licence (12 ECTS compris dans les 60 ECTS ou en plus selon la L.AS choisie),
  • l’étudiant devra remplir des critères d’admissibilité supplémentaires, comme avoir validé l’année de licence en première session, avoir plus de 12 de moyenne et/ou un examen du dossier selon certains critères pré établis et connus des étudiants,
  • Aucun redoublement de la licence ne donnera le droit à accéder aux filières MMOPK.

♦ Si tous ces critères sont validés, des épreuves d’admission seront organisées 

Par exemple, une épreuve écrite et/ou orale, à laquelle ne sont convoqués que les admissibles, et qui peut être commune à plusieurs modes d’entrée. S’il réussit les épreuves finales d’admission, l’étudiant pourra donc accéder aux études MMOP en DFG2 (2ème année de Médecine).

 ♦ Quelles sont les informations à connaitre concernant l’accès aux filières MMOPK par une Licence à « mineure santé » ?

  • En cas de non admission dans une des filières MMOPK mais après validation de son année de licence, l’étudiant pourra à nouveau candidater en fin de L2 ou de L3 s’il remplit les conditions d’admissibilité.
  • Cette voie d’accès est recommandée aux lycéens qui ne sont pas encore certains de vouloir démarrer des études de santé.

♦ L’organisation en L.AS  :

  • 1 majeure disciplinaire = 1 licence disciplinaire  (60 ECTS)  
  • 1 mineure « accès santé »  (12 ECTS compris dans les 60 ECTS ou en plus selon la L.AS choisie)

♦ Les spécificités de la L.AS  :

  • Un licence qui se prépare en 3 ans
  • Possibilité de candidater 2 fois aux filières de santé selon les universités soit en L1, L2 et L3.
  • 1 candidature maximum par niveau de licence
  • les 12 ECTS de la mineure santé peuvent être validés de façon fractionnée durant la L1, L2 et L3

LES FORMULES ADAPTÉES DU CPCM 

Depuis 1986, nous sommes spécialisés dans l’accompagnement des étudiants inscrits aux concours de Santé. Nos classes sont composées au maximum de 20 étudiants. L’ouverture des inscriptions pour la rentrée 2020-2021, débutera dès l’été 2019. Nous avons commencé à adapter nos formules à la réforme des études de santé 2020. 

La P-1 Digitale en terminale pour prendre de l’avance à entrer dans les études de santé MMOPK.

♦ Le PASS 0 l’année de transition idéale pour arriver en « portail Santé » avec un temps d’avance et augmenter très significativement ses chances de réussite.

♦ L’accompagnement en parallèle du PASS pour réussir à intégrer la filière MMOPK, avec un encadrement et un suivi optimal.

  • La formation en présentiel pour se préparer avec un encadrement et un suivi optimal dans notre prépa Médecine.
  • La formation 100% LiveClass pour se préparer efficacement en suivant nos cours en ligne et en direct de chez vous.

 

* Qu’est ce qu’un ECTS ?

Dans un souci d’harmonisation européenne des diplômes, chaque Unité d’Enseignement (UE) validée en fin de semestre permet l’attribution de crédits ECTS (European Credits Transfer System). Un semestre pédagogique équivaut à 30 crédits ECTS. 
Cette norme européenne favorise les échanges et les poursuites d’études en France et à l’étranger. Elle permet aussi les reprises d’études dans le cadre de la formation tout au long de la vie. Tout au long d’un parcours, les crédits obtenus sont capitalisés : un parcours Licence est validé dès lors que 180 crédits ECTS ont été obtenus.