Comment accéder aux études de Santé ?

En savoir plus sur le programme de la 1ère année

et les challenges associés

PASS : Quelles sont les modalités d’admission en 2ème année MMOPK ?

Les épreuves écrites

Comment se déroule les épreuves écrites en PASS ?

Les épreuves écrites du PASS sont décomposées en deux blocs, faisant l’objet d’enseignements spécifiques en faculté. Il convient de distinguer :

  • Les épreuves écrites de la majeure santé « bloc santé » : il s’agit des matières « traditionnelles » de la première année. Elles se déroulent sous forme de Questions à Choix Multiples (QCM) dans la majorité des unités d’enseignement lors d’épreuves semestrielles finales. 
  • Les épreuves écrites de la mineure hors santé « bloc mineure hors santé » : il s’agit de nouvelles matières, apparues avec la réforme des études de Santé. Elles se déroulent sous la forme d’épreuves finales ou d’épreuves de contrôle continu en fonction de l’option choisie par l’étudiant en terminale. Ces épreuves sont conçues par les universités en charge des options.

Ce groupe d’épreuves est donc commun pour tous les étudiants, quel que soit leur cursus initial (PASS ou L.AS).

Classement des étudiants à l'issue des écrits

Configuration du classement des étudiants à l'issue des écrits du PASS (Parcours d'Accès Spécifique Santé)

A l’issue des épreuves écrites, le candidat peut faire face à trois situations décrites dans l’infographie ci-dessous.

Les épreuves orales

Comment se déroule les épreuves orales en PASS ?

Qui est concerné par les oraux du PASS ?

Les étudiants concernés par les épreuves orales sont :

  • Les étudiants qui ne sont pas classés parmi les « Grands Admis » du PASS, c’est-à-dire les étudiants n’étant pas classés parmi les meilleurs de la faculté de médecine,
  • Les étudiants qui ne sont pas « Recalés » , c’est-à-dire qui ont obtenu une note au-dessus du seuil d’admissibilité fixé par la faculté de médecine.

La réforme prévoit qu’au moins 70% des étudiants admis en 2ème année des études de Santé passent par les épreuves orales.

Organisation des épreuves orales

L’épreuve orale du PASS se déroule à la fin de l’année universitaire, environ un mois après les partiels des épreuves écrites du second semestre. L’épreuve orale s’organise en trois entretiens distincts devant un jury composé d’au moins deux personnes (des professionnels de santé et des professeurs universitaires) :

  • L’entretien « projet professionnel », dont l’objectif pour l’étudiant est de présenter son parcours, son CV, son projet d’études et son projet professionnel,
  • L’entretien « analyse de texte », dont l’objectif pour l’étudiant est d’analyser et de discuter un texte type article de journal en y apportant des éléments de réflexion et en structurant son propos,
  • L’entretien « analyse de situation » ou « analyse de situation complexe », dont l’objectif pour l’étudiant est d’analyser une situation présentée à l’écrit, en y apportant des éléments de réflexion et en structurant son propos.

Des temps de préparation courts (20 minutes et 10 minutes) sont consacrés respectivement aux entretiens « analyse de texte » et « analyse de situation complexe ».

Une épreuve déterminante pour réussir le PASS

Chaque entretien fait l’objet d’une notation par le jury mobilisé. La moyenne des trois notes conduit à l’obtention d’une note globale pour l’épreuve orale, qui compte pour plus de 50% de la note finale du PASS. L’épreuve orale est donc capitale. Elle redistribue les cartes entre tous les étudiants convoqués pour deux raisons :

  • Elle compte pour plus de 50% de votre note finale,
  • L’écart de note entre les candidats est généralement plus important à l’oral qu’à l’écrit.

L’exemple ci-dessous présente les enjeux de l’épreuve orale dans la sélection des candidats du PASS (Parcours d’Accès Spécifique Santé).

Classement des étudiants à l'issue des oraux

Configuration du classement des étudiants à l'issue des oraux du PASS

Comme les coefficients varient et certaines matières sont spécifiques, plusieurs classements sont dressés à la fin de l’année pour répartir les candidats.

Peut-on être "Grand Admis" et "Admissible" en même temps ?

Oui ! Comme les coefficients varient d’une spécialité à l’autre, un étudiant peut se retrouver à la fois “Grand Admis” dans une filière (par exemple pharmacie) et seulement “Admissible” dans une seconde filière (par exemple médecine).

Quelle conséquence si l'on refuse sa place de "Grand Admis" ?

L’étudiant qui refuse sa place de “Grand Admis” pour passer l’oral dans une filière ou il n’est qu’admissible devra se présenter aux épreuves orales. S’il échoue aux oraux, il ne pourra pas récupérer sa place de “Grand Admis” dans la première filière.

Nombre de places pour l'accès à la 2ème année

Le nombre de places pour accéder à la 2ème année des études de Santé varie chaque année. Il est régi par un numerus apertus, qui remplace le traditionnel numerus clausus de l’ancien cursus de la PACES (Première année Commune aux Etudes de Santé). Le numérus apertus est différent selon chaque université.

CPCM

a développé des dispositifs efficaces pour vous proposer des préparations d’excellence visant à mettre toutes les chances de votre côté pour votre réussite.