Témoignages de nos étudiants qui ont fait la PACES 0

Ils ont fait confiance à leurs professeurs …. et donnent leur avis

 

Je m’appelle Mathilde j’ai passé un bac Scientifique en juin 2016. J’ai toujours voulu travailler dans le milieu médical notamment en chirurgie et nous savons tous que toutes les études supérieures demandent beaucoup d’investissement au quotidien de plus la grande sélection au concours de PACES. Depuis mon entrée au lycée mes parents et moi avons tout de suite pensé mettre toutes les chances de mon côté pour accéder plus sereinement à ce concours, c’est pourquoi je suis allée un an en classe prépa médecine à Paris. Cela m’a été extrêmement bénéfique sur tous les points : – ayant toujours eu quelques lacunes dans les matières scientifiques (en particulier les maths) cela m’a permis de les combler certes tout au long de l’année tout en ayant un apprentissage des UE de PACES mais surtout sans la pression du concours qui approche à chaque rentrée très vite – de plus avec une approche quasi totale du programme abordé en PACES, j’aborde ma première année avec beaucoup plus de confiance et cela me permet également de ne pas paniquer quand je rentre chez moi en voyant mes schémas de biologie cellulaire tapissant le mur de mon salon, des post-it de nombreuses formules collées un peu partout – cette année de prépa m’a été fortement utile et j’ai fait de mon mieux pour mettre cette chance à profit – et cette opportunité m’a également été «offerte» par des professeurs diplômés qui m’ont à moi et à ma classe, apporté toutes leurs clés pour aborder la Oui les profs ont toujours été là à nous transmettre leurs savoirs, leurs soutiens, très accessibles (mails ou dans les sites de prépa). Tout cela m’a permis de prendre une certaine avance dans mon apprentissage qui me permet d’avoir un temps précieux en PACES pour faire de nombreux exercices et annales et je ne perds pas mon temps en PACES pour ficher mes cours et les apprendre car cela est quelque chose que j’ai en partie déjà avancé en classe prépa (attention par sur les autres étudiants il ne faut jamais les sous-estimer).

Mathilde, Bac S mention assez bien – Université Paris 7 DIDEROT

La P0 a été pour moi un passage obligatoire avant de tenter la tant redoutée PACES. En effet, je sortais du lycée avec un baccalauréat et je n’avais pas étudié les sciences depuis la 1ère, il était donc impensable pour moi de tenter le concours de médecine sans des bases solides dans ce domaine. J’ai donc effectué une P0 qui m’a permis d’acquérir de nombreuses notions abordées en Grâce à la P0, j’ai pu approcher le programme de la première année plus sereinement et intégrer la faculté de médecine Pierre et Marie Curie avec une certaine avance sur les matières étudiées. Cette année de P0 a donc été bénéfique pour moi, j’ai pu rattraper mon retard dans les matières scientifiques et même prendre de l’avance pour la PACES.

Manon, Bac E.S – Université Paris 6 UPMC

La p0 m’a permis de consolider mes bases de terminale. Elle donne aussi un aperçu des différentes facultés ce qui m’a permis de choisir celle qui me correspondait le mieux. Je trouve que c’est une bonne transition entre le lycée et la PACES, parce que ça m’a permis de prendre de l’avance sur la compréhension, l’apprentissage et cela donne une chance supplémentaire pour réussir.

Marion, Bac S – Université Paris 5 Descartes

J’ai, après l’obtention de mon Bac Littéraire, passé deux ans en Classe préparatoire de Lettres (Hypokhâgne/Khâgne), suite à quoi il a fallut que je choisisse une voie professionnelle. La médecine m’ayant toujours attiré, j’ai décidé de me renseigner   sur de possibles remises à niveau pour avoir l’occasion de tenter ma chance et ne pas avoir de regrets à l’avenir. C’est ainsi que j’ai découvert l’existence de la P0, une année qui a  été pour moi l’occasion de me remettre sérieusement aux matières scientifiques, tout en étant dans l’optique du concours de PACES. Il s’agit selon moi d’un réel avantage puisque l’on arrive en P1 en ayant déjà balayé l’ensemble du programme et surtout en ayant eu le temps de s’intéresser et de travailler les matières en profondeur. C’est un véritable avantage en Bio-cellulaire par exemple, puisque l’on a le temps d’assimiler tous les mécanismes cellulaires, ce qui represente un gain de temps considérable en P1. Cette année de P0 est donc une parfaite occasion pour travailler les matières à fond, sans pour autant avoir la pression du concours. Niveau méthodologie c’est également un avantage. À mon arrivée   en PACES je connaissais déjà le programme ainsi que les points sur lesquels j’allais avoir des difficultés. Encore une fois c’est du temps gagné.

Alexandre, Bac L mention assez bien – Université Paris 5 Descartes

L’année dernière j’ai fait le choix de faire une P0. La P0 m’a permis de me mettre à niveau, car même avec un bac scientifique, il y’a un monde d’écart entre le lycée et la PACES. Durant l’année j’ai pu acquérir ma propre méthode de travail, trouver mes points faibles et mes points forts, revenir sur les bases de cours non acquises au lycée ou oubliées et surtout parcourir l’ensemble du programme de la PACES, ce qui me permet aujourd’hui d’aborder    et de comprendre les cours et les exercices plus facilement et plus rapidement. En plus d’une excellente qualité d’enseignement, les professeurs nous motivent et nous transmettent leur passion. En effet je n’ai jamais été une élève très studieuse pourtant aujourd’hui en sortant des cours j’ai envie de faire des exercices. Personnellement, cela m’a redonné confiance en moi, j’ai pu prendre du recul et mieux appréhender la PACES.

Sarah, Bac S – Université Paris 5 Descartes