Paris 7 Particularités des UE

UE 1 CHIMIE - BIOCHIMIE : Chimie : Le programme de chimie de P7 est probablement un des plus complets. De l’atomistique à la chimie organique en passant par la cinétique et la thermodynamique, toutes des grandes dominantes de la chimie sont étudiées en profondeur. La complexité des exercices n’est pas inversement proportionnelle au volume du programme..! Biochimie : Un niveau très abordable. L’épreuve du concours consiste uniquement en des QCM de par cœur. La difficulté tient à l’importante densité de connaissances à acquérir en peu de temps, et dans le fait que le moindre détail des diapositives et polycopiés est à connaître. Il faut comprendre chaque cours et intégrer l’ensemble des chapitres pour faciliter l’apprentissage de ce par cœur. Mais un travail régulier et soutenu permet de se classer.

UE 2 BIOLOGIE CELLULAIRE – HISTOLOGIE – EMBRYOLOGIE : Biologie Cellulaire: une grosse densité de par cœur, mais très abordable dans la compréhension. Histologie - Embryologie: maîtriser son cours parfaitement. Épreuve très rapide, pas le temps de trop réfléchir….

UE 3 PHYSIQUE  - BIOPHYSIQUE – PHYSIOLOGIE - CHIMIE Au 1er semestre, c’est l’épreuve qui est réputée comme étant la plus difficile et donc la plus sélective. C’est une épreuve de réflexion. Au 2nd semestre, trois thèmes sont abordés : biophysique,  physiologie et chimie. Plus de par cœur dans la partie physiologie.

UE 4 BIOSTATISTIQUES : Épreuve réputée difficile. Ce sont des exercices sous forme de QCM ; un entraînement soutenu et régulier est donc indispensable à la bonne compréhension de cette matière.

UE 5 ANATOMIE : C’est  une épreuve où le moindre élément du cours est à connaître sur le « bout des doigts ». Très bonne mémorisation.

UE 6 ICM : Une UE simple, jusqu’à présent, qui demande une parfaite connaissance du cours et un entraînement régulier, entre autre sur les annales

UE7 SSH : Épreuve de Sciences humaines et sociales, est perçue par les étudiants de PACES comme une matière très sélective puisqu’elle représente globalement 20% de la réussite au concours au second semestre. Il est déconcertant de découvrir qu’une partie de la sélection se fait  avec des matières non scientifiques, c’est pourquoi il est indispensable de travailler cette UE pour laquelle l’étudiant doit mémoriser, comprendre, puis retranscrire  en QCM ou en QROC une masse considérable de connaissances. Les domaines abordés sont les suivants : Histoire de la médecine, Economie et Droit de la Santé, Santé publique, Epistémologie, Ethique, Psychologie. Les cours et les fiches dispensés au CPCM ont pour objectif de vous faire maîtriser ce « savoir » et de vous enseigner le « savoir-faire » méthodologique indispensable pour la réussite au concours. A Paris 7, au total l’épreuve d’UE7 à PARIS 7 dure plus de 4h. Au par cœur de la Psychologie et de l’Ethique sous forme de QCM et de QROC s’ajoute, en épistémologie, une épreuve réputée très difficile de commentaire de textes pour laquelle plusieurs pages sont attendues afin d’expliquer, en se fondant sur le cours, un texte de philosophie ou d’histoire de la médecine.

UE 8 : TC génétique : Une grande part de par cœur et, pour le reste, une fois les lois de génétique comprises, les exercices sont simples et très récurrents. SpeMEd : La difficulté est due à un mélange de connaissances diverses et variées qui ne sont pas agencées et organisées les unes par rapport aux autres ; vous devez faire un effort d’intégration pour comprendre avant de pouvoir maîtriser le par cœur demandé au concours ; de nombreuses connaissances de l’UE2 semestre 1 sont réutilisées, ainsi que de la biophysique.